Publié le
Explications de vote

Ingérence électorale étrangère et désinformation dans les processus démocratiques nationaux et européens (B9-0108/2019, B9-0111/2019)

Ce texte vise prétendument à répondre aux activités extérieures de désinformation et à renforcer l’environnement médiatique global dans le voisinage oriental de façon à créer un «récit positif de l’UE» en renforçant la East StratCom Task Force au sein du Service européen pour l’action extérieure. Ces appellations technocratiques et illisibles pour les citoyen-nes ne nous rendent pas dupes: il s’agit ni plus ni moins que de mener une guerre de propagande sans relâche contre la Russie. En effet, la Fédération de Russie est le seul État explicitement visé, ignorant ainsi complètement les révélations de Snowden sur l’espionnage des États européens par les États-Unis, notamment concernant la collecte des données personnelles des citoyen-nes par la NSA. De même, cette résolution présente des éléments inquiétants en parlant de mieux «éduquer» les citoyens plutôt que de garantir le pluralisme des médias, de soutenir certains médias spécifiquement (la Commission va donc choisir quels sont les médias convenables?) et en appelant à fermer les comptes de personnes suspectes de perturber les processus démocratiques! Ce texte est inacceptable, belliciste et dangereux. Je m’y oppose!